Opération “plage vivante” en Bretagne, pour protéger le gravelot

L'été est là. En Bretagne, il n'est pas rare de croiser le gravelot à collier interrompu, un limicole ("qui aime le limon ou le sable") original puisqu'il niche sur la plage... Risqué ! De fait, ce petit échassier figure sur la liste rouge des oiseaux nicheurs menacés.

Gra a coll interrompu male beg er havre plouhinec 56 2017 04 10 b2 3153297

Un gravelot à collier interrompu à Plouhinec. © Bretagne Vivante

Le gravelot à collier interrompu, petit échassier figure sur la liste rouge des oiseaux nicheurs menacés. Sa spécificité ? Il niche sur la plage, un pari risqué quand on sait que les lieux ne lui appartiennent plus vraiment, pendant les vacances d'été par exemple. Sa période de reproduction se déroule en plus au plus fort de la saison touristique. En Bretagne, on recense 200 couples, sur 1500 dans toute la France.

Gravelot bebe dhemery 3153305

Un petit gravelot à collier interrompu. © D. Hemery

La Bretagne engagée pour sa protection

La région a une responsabilité nationale voire européenne pour sa conservation. Tous les étés, cet engagement passe par des actions, en lien avec les collectivités et la population comme l'explique Jean-Luc Toullec de l'association Bretagne Vivante.

2017 07 19 14h02 50

Emilie COLIN - © FranceTVinfo/Bretagne - http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/9h50-bretagne/operation-plage-vivante-bretagne-proteger-gravelot-1289663.html#xtor=EPR-521-[france3regions]-20170703-[info-titre4]

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau