Sea Shepherd et la marine mexicaine : Six bateaux de pêche illégaux appréhendés !

Six bateaux de pêche illégaux ont été appréhendés par la marine mexicaine après avoir été traqués par le Farley Mowat de Sea Shepherd en mer de Cortez. Les six bateaux de pêche travaillaient ensemble, en utilisant des filets interdits pour capturer des totoaba, en voie de disparition, au sein d'une réserve marine, dans le golfe de Californie au Mexique.

Sea shepherd vs poachers in the gulf of california

Le totoaba est un poisson rare endémique du golfe, qui peut mesurer jusqu'à deux mètres et peser 100 kg. Bien que la pêche au totoaba soit interdite par le gouvernement mexicain depuis 1975, des braconniers continuent à le chasser uniquement pour sa vessie natatoire, qui se vend plus de 20 000 dollars le kilo sur le marché noir chinois.

Lorsque l'équipage du Farley Mowat les a repérés, des braconniers ont commencé à relever précipitamment leurs filets, alors que d'autres s'enfuyaient. Le Farley Mowat a traqué ces bateaux, bien que certains d'entre eux aient tenté de le ralentir en manœuvrant autour du navire de Sea Shepherd.

News 161229 fr 02 1000w

© Sea Shepherd

Pendant tout le processus, le Farley Mowat est resté inébranlable, poursuivant les braconniers pendant environ une heure jusqu'à l'arrivée de la marine. Les braconniers ont tenté d'éviter l'interpellation, n'abandonnant qu'une fois tenus en joue par la marine. Aucun coup de feu n'a été tiré.

News 161229 fr 01 1000w

© Sea Shepherd

"Sans Sea Shepherd, les braconniers continueraient à détruire leur propre environnement", a déclaré Sébastien Fau, capitaine du Farley Mowat.

Le Farley Mowat et le Sam Simonse trouvent actuellement dans le golfe de Californie, dans le cadre de l'Opération Milagro III, afin d'enrayer l'extinction imminente du marsouin vaquita en voie de disparition. La mission des deux navires consiste entre autres à protéger le refuge des vaquita et à patrouiller à la recherche des braconniers.

Connue comme le plus petit et le plus rare des mammifères marins, la vaquita est réellement menacée d'extinction. Les statistiques les plus récentes indiquent que la population a décliné jusqu'à moins de 60 individus selon les estimations.

Les braconniers, qui utilisent des filets maillants pour capturer le totoaba, constituent la plus grande menace pesant sur la survie du marsouin. Les vaquita se retrouvent souvent enchevêtrées dans les filets, ne parviennent plus à remonter à la surface pour respirer et se noient.

Les braconniers arrêtés utilisaient des filets à crevettes - interdits depuis 2015 dans la réserve des vaquita - et des filets à totoaba, bannis au Mexique.

En examinant les filets abandonnés par les pêcheurs en fuite, l'équipage du Farley Mowat a trouvé vivants des requins, des raies, des crabes et d'autres poissons prisonniers de leurs mailles. Tous ont été libérés.

News 161229 fr 03 1000w© Sea Shepherd

"Le partenariat de Sea Shepherd avec la marine mexicaine produit des résultats", a précisé le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd. "Chacun des navires intercepté et arrêté nous aide à prévenir l'extinction de la vaquita".

"Notre collaboration avec les autorités mexicaines pour patrouiller dans la zone et éliminer les filets est extrêmement importante pour la sécurité du refuge des vaquita et de la réserve marine. Plus les navires de Sea Shepherd sont nombreux dans la zone, mieux nous pouvons la protéger du braconnage", a déclaré la capitaine Oona Layolle, chef de campagne et directrice des opérations navales.

© Sea Shepherd - http://www.seashepherd.fr/news-and-media/news-20170104-fr-01.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau