Négociations sur la haute mer… en silence

«Combien de Français et d'Européens savent aujourd'hui que la haute mer – l'ensemble de l'espace maritime au-delà de 200 milles des côtes – ne dispose d'aucun outil de gestion internationale pour protéger sa biodiversité ? Et qu'une conférence internationale majeure est en cours de définition pour combler cette lacune ?»

Oceans 4

Les Nations unies planchent sur des règles internationales pour préserver la biodiversité en haute mer. © Thomas Vignaud /photothèque CNRS

Les négociations sur la haute mer sont toujours en cours à l'ONU, afin d'ériger des règles internationales pour protéger l'écosystème marin. Sept scientifiques dénoncent le silence qui les entoure.

Dans une tribune parue sur Le Figaro Vox le 7 avril sept scientifiques français (1) s’insurgent : «Combien de Français et d'Européens savent aujourd'hui que la haute mer – l'ensemble de l'espace maritime au-delà de 200 milles des côtes – ne dispose d'aucun outil de gestion internationale pour protéger sa biodiversité ? Et qu'une conférence internationale majeure est en cours de définition pour combler cette lacune ?»

Les sept signataires invoquent, par exemple, la création d'un réseau d'aires marines protégées en haute mer. Ces négociations se trouveront certainement sous la lumière lors de la conférence mondiale des Nations unies sur l'océan, qui se tiendra à New York du 5 au 9 juin 2017. Elles devraient ensuite faire l'objet d'un accord avant la fin de l'année 2017, qui sera ratifié par une conférence intergouvernementale sur la gestion de la haute mer en 2018.

(1) Il s’agit d’André Abreu, directeur des politiques internationales, fondation Tara expéditions ; de Françoise Gaill, directrice de recherche émérite CNRS Boréa ; d’Éric Karsenti, directeur de recherche émérite ENS-CNRS/EMBL ; de Chris Bowler, directeur de recherche au CNRS, École normale supérieure et Paris sciences et lettres ; de Daniele Ludicone, chercheur, Stazione Zoologica Anton Dohrn di Napoli ; de Gaby Gorsky, directeur de recherche émérite CNRS-UPMC ; de Romain Troublé, directeur exécutif, fondation Tara expéditions.

Isabelle JARJAILLE - © Le Marin - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/environnement/28280-la-gestion-de-la-haute-mer-en-discussion-aux-nations-unies?_=1492445121596

Commentaires (1)

ortho-lab.ru
  • 1. ortho-lab.ru (site web) | 20/04/2017
Thanks for featuring the gorgeous pictures-- so vulnerable
to a sense of contemplation.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau