Les marées modifiées par le réchauffement climatique

Au-delà des risques de submersion, le travail mené par le BRGM depuis 2014 permet également d'attirer l'attention sur d'autres effets résultant de la modification du marnage : la modification des courants, entraînant un déplacement des sédiments et une modification générale de l'équilibre écologique dans une zone.

La baie du mont saint michel isabelle jarjaille

Dans la baie du mont Saint-Michel, la hauteur de pleine mer maximale, rencontrée par exemple pendant l’année 2009, pourrait être réduite de 15 cm pour une hausse du niveau marin de 1 mètre - © Isabelle Jarjaille

Une étude du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) parue dans la revue Continental Shelf Research démontre l'impact de la hausse du niveau des mers, résultant du réchauffement climatique, sur les marées.

«Sur le plateau nord-ouest européen la montée du niveau des mers peut modifier les écarts entre pleine mer et basse mer, explique Déborah Idier, responsable scientifique du programme dynamiques côtières et risques littoraux au BRGM. Avec une variation maximale de 30 %.» Sur la pleine mer, la modification va, selon les zones, de plus 15 % à moins 15 %.

L'intérêt de l'étude réside notamment dans la prise en compte future des risques de submersion. «Cela permet d'attirer l'attention sur certaines zones en disant : attention à ne pas sous-estimer le risque en ne prenant en compte que le niveau de la mer et pas son effet sur la marée», ajoute la chercheuse.

Au-delà des risques de submersion, le travail mené par le BRGM depuis 2014 permet également d'attirer l'attention sur d'autres effets résultant de la modification du marnage : la modification des courants, entraînant un déplacement des sédiments et une modification générale de l'équilibre écologique dans une zone.

Isabelle JARJAILLE - © Le Marin - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/environnement/28274-les-marees-modifiees-par-le-rechauffement-climatique

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau