Fritch veut faire de la Polynésie française la plus grande aire marine gérée du monde

Lors du Sommet de l'Océan Pacifique à Hawaii, Edouard Fritch a annoncé ce jeudi qu'il souhaitait faire de la Polynésie la plus grande aire marine gérée du monde d'ici 2020. Son nom serait Tainui-Atea.

10137966 16515570

Edouard Fritch, président de la Polynésie française - © Tahiti infos

"En préservant une zone maritime aussi vaste que l’Europe, en interdisant des techniques de pêche irresponsables et en protégeant le trésor de biodiversité qu’elle contient, la Polynésie française est déjà une aire marine gérée géante", a mis en avant Edouard Fritch ce jeudi lors du Sommet de l'Océan Pacifique à Hawaii.

Le président du Pays a annoncé qu'il souhaitait aller plus loin. "Nous voulons désormais consolider nos efforts de conservation en classant officiellement la Polynésie française comme étant la plus grande aire marine gérée dans le monde, à l’horizon 2020. Son nom sera : Tainui-Atea". Pour Edouard Fritch, le concept d’aire marine gérée est particulièrement adapté, car il permet à la fois la gestion des ressources par et pour la population, a précisé le président.

Pour justifier les efforts de la Polynésie, il a évoqué la réserve de la biosphère de Fakarava, l'aire marine éducative des Marquises, le sanctuaire pour la protection et la sauvegarde des baleines et des autres mammifères marins…

Edouard Fritch a précisé également qu'il va "poursuivre et même accélérer la protection de nos écosystèmes exceptionnels et de tous les services qu’ils procurent à nos populations. Par exemple, au début de l’année, il y avait 32 sites classés. Il y en aura 50 en janvier 2017, aussi bien terrestres que marins."

Ce Sommet est organisé par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), la principale organisation non-gouvernementale consacrée à la conservation de la nature.

Le discours d'Edouard Fritch s'inscrit dans la continuité des thématiques évoquées à Paris dans le cadre de la COP 21, en décembre 2015, et de la déclaration sur l’Océan signée avec les membres du PLG (Polynesian leaders group, groupe des dirigeants polynésiens), le 28 juin à Papeete.

Les représentants des États et territoires membres du groupe des dirigeants polynésiens avaient signé une déclaration commune sur la protection de l’Océan (Te Moana o Hiva). "Le climat est en train de changer. La situation est grave. Il est maintenant temps d'agir", soulignaient les signataires dans cette déclaration.

Cette déclaration d'Edouard Fritch fait écho à celle du président des Etats-Unis la semaine dernière. Barack Obama a annoncé la création de la plus grande réserve naturelle marine du monde, dans son archipel natal de Hawaii, le président américain s'efforçant de conforter son image de défenseur de l'environnement avant de quitter la Maison Blanche.

© Tahiti infos - http://www.tahiti-infos.com/Fritch-veut-faire-de-la-Polynesie-la-plus-grande-aire-marine-geree-du-monde_a152418.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau