L’arénicole : ce ver marin qui pourrait révolutionner la médecine !

La médecine pourrait connaître une grande révolution avec la découverte du sang d’un ver présent sur les plages de l’Atlantique compatible avec tous les groupes sanguins.

Ed47c7d8c6f3 248 fileminimizer

«Champ» d’arénicole © Émeraude Nature

«J’ai identifié une molécule qui est un transporteur d’oxygène universel et qui pourrait ainsi être transfusée à tous les groupes sanguins (...). Cette molécule est issue d’un ver marin, l’arénicole», a expliqué le Dr Franck Zal, l’un des fondateurs de la société implantée à Morlaix, dans le Finistère.

Ce ver, mesurant entre 10 et 15 cm, de couleur rouge-orangé, très prisé des pêcheurs, car il constitue un appât de choix, possède une molécule capable d’acheminer cinquante fois plus d’oxygène que l’hémoglobine humaine. Contrairement à cette dernière, enfermée dans des globules rouges, celle de l’arénicole est extracellulaire.

1ad6369bb836 248

«Pour toute la communauté de la transplantation c’est un énorme espoir parce que c’est la première fois depuis très longtemps qu’on a peut-être une possibilité d’améliorer la conservation et la préservation des greffons», indique le Pr Yannick Le Meur, chef du service néphrologie à l’hôpital de la Cavale Blanche à Brest.

L’hémoglobine de l’arénicole permet aussi d’imaginer des pansements thérapeutiques capables de soigner des plaies chroniques, comme des ulcères du pied diabétique ou des escarres, grâce à un apport ciblé d’oxygène.

Les vers utilisés pour la production industrielle de ce produit nommé HEMO2Life, actuellement élevés aux Pays-Bas, le seront prochainement dans une ferme de Noirmoutier.

D5ce65ce9d63 248

© Émeraude Nature et Patrimoine - http://www.emeraudenature.com/le-saviez-vous/arenicole-la-grande-revolution.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau