Bar : la concurrence néerlandaise agace les pêcheurs du nord

Les pêcheurs de bar du Nord et du Pas-de-Calais protestent contre la présence, depuis mai, d’une soixantaine de ligneurs de 4 à 10 mètres, immatriculés à Breskens, ciblant le bar dans les eaux françaises entre Dunkerque et Calais.

86 160616113634588 001412755023906057863

Le pêcheur de bar Jean-Pierre Dugauquier se plaint de la concurrence, dans les eaux françaises, de ligneurs étrangers. (Photo : DR)

Selon eux, ces bateaux s’approchent très près de la côte, dans la bande des 3 milles, pour une production qui part à Rungis, créant des problèmes de marché. Il s’agit souvent de petits bateaux de plaisance, reconvertis en bateaux de pêche professionnelle. Pour rappel, les pêcheurs de la région des Hauts-de-France ne disposent que de six licences pour les métiers de l’hameçon.

Le comité régional des pêches du Nord - Pas-de-Calais - Picardie a adressé un courrier au comité national, dans lequel son président, Olivier Leprêtre, rappelle que la présence de cette flottille a été maintes fois signalée à la direction des pêches lors des commissions bar. Il demande que «cette pêcherie soit clairement identifiée avec une liste des bateaux, et que des contrôles soient mis en place afin que les efforts consentis par les entreprises françaises pour préserver le stock de bar ne soient pas vains.»

© Le Marin

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau