Pêche illégale : l'Australie détruit deux bateaux vietnamiens

Trente Vietnamiens arrêtés alors qu'ils pêchaient illégalement en Australie ont été condamnés mardi à des peines de prison avec sursis, et leurs deux bateaux ont été détruits, ont annoncé les autorités.

9757415 15744390

Les deux embarcations avaient été arraisonnées le 2 juin dans une réserve marine de la mer de Corail, dans le nord de l'Australie. Des combinaisons de plongée et six tonnes de concombres de mer - un mets prisé dans des pays asiatiques comme la Chine - avaient été saisis.

Les pêcheurs ont tous plaidé coupable devant un tribunal de Darwin (nord) d'infractions aux réglementations en matière de pêche et aux lois de protection de l'environnement.

Les peines de prison avec sursis s'échelonnaient de deux mois pour les membres d'équipage à sept mois pour les capitaines de bateaux.

"La pêche illégale menace la viabilité économique des ressources marines australiennes", a déclaré Peter Venslovas, de l'Autorité australienne de gestion des pêcheries.

"Les condamnations et les destructions adressent un bon message à ceux qui envisagent de s'adonner à la pêche illégale dans les eaux australiennes", a-t-il ajouté.

Mardi, un bateau de Papouasie-Nouvelle-Guinée a été appréhendé dans les eaux australiennes, selon la presse locale, qui précise que des concombres de mer et deux ailerons de requins ont été découverts à bord.

L'Australie a renforcé ses moyens de surveillance et de lutte contre la pêche illégale, ce qui a vraisemblablement porté ses fruits. Seuls 17 bateaux ont été interceptés lors de l'exercice 2015-2016, contre plus de 360 il y a dix ans.

© AFP / 2016

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau