Guyane : deux bateaux saisis et détruits pour pêche illégale

Un capitaine brésilien a été surpris en action de pêche illégale à 7,2 milles de la délimitation maritime franco-brésilienne par La Gracieuse, l’un des deux P400 stationnés en Guyane.

Guyane peche illegal1

Le «Paulo Gabriel» est le 23e navire saisi pour pêche illégale en Guyane française depuis le début de l’année. (Photo : Marine nationale)

Jugé dans la foulée, Martins Aldenir De Sousa a été condamné à 5 mois de prison ferme, sans mandat de dépôt, par le tribunal correctionnel de Cayenne, selon la procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Les 9 marins de l’équipage ont fait l’objet d’une reconduite à la frontière.

Les militaires ont trouvé à bord de la tapouille Paulo Gabriel 560 kg de poissons et un filet de 6 km. Long de 12 mètres, le navire de pêche a fait l’objet d’une ordonnance de destruction prononcée par le juge des détections et des libertés au motif de l’absence de pavillon.

Une mesure de destruction similaire a été prononcée à l’encontre du Roy 1, une barque surinamaise de 16,60 mètres surprise en flagrant délit de pêche illégale le 8 juillet au large de Mana par les agents de la gendarmerie maritime embarqués sur le Grage, une unité de la Marine nationale. 3,4 tonnes de poissons, 444 vessies natatoires et un filet de 2,5 km ont également été saisis pour destruction.

© Le Marin

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau