À la pêche aux déchets en plastique !

Le déchet plastique retrouvé en mer est un véritable fléau pour l'environnement. Une démonstration de collecte et de valorisation des déchets a eu lieu vendredi 9 juillet, à Erquy (22).

Peche aux dechets en plastique

Alain Cadec, en tant que député européen et président de la commission pêche, s'est associé à Kerval Centre Armor (centre de tri des déchets) et à l'association WFO (Waste free oceans) pour organiser, hier, une démonstration de collecte et de valorisation des déchets marins.

Une menace pour la biodiversité

L'objectif de cette matinée était d'interpeller l'opinion publique sur le fléau que représente les débris et objets en plastique retrouvés en mer. Des déchets qui, a souligné Alain Cadec, « constituent une menace importante pour la biodiversité marine et les organismes vivants. Ils entraînent des risques pour la santé humaine, constituent des obstacles aux activités maritimes, notamment la pêche et le transport maritime, et altèrent la qualité de l'eau de mer. L'Europe comme la France sont conscients de cette situation et les nouvelles lois d'orientation visent une réduction drastique de ce phénomène ».

Des chaluts anti-déchets

La société vendéenne Thomsea, de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, créée pendant la marée noire du Prestige, en 2003, est spécialisée dans le chalutage de surface à deux bateaux. Elle fabrique des chaluts capables de collecter tous les solides flottants à la surface et 50 cm en dessous du niveau de l'eau. La démonstration, dirigée par Thierry Thomazeau, directeur de Thomsea, s'est déroulée en partenariat avec les pêcheurs.

Ces derniers ont collecté sur la zone de tests, grâce à un chalut développé par Waste free oceans, des déchets de surface. Le matériel utilisé s'appuie sur un simple changement du maillage du filet, par rapport à d'autres types de chaluts dédiés, par exemple, à la dépollution d'hydrocarbures. En partenariat avec Waste free oceans, Thomsea a équipé à ce jour de nombreux pays européens, tout en assurant la formation de naviguants locaux. En Bretagne, Erquy dispose désormais d'un chalut.

Centre de tri

Les déchets issus de la mer ont ensuite été acheminés au centre de tri de collecte sélective de Kerval Centre Armor, à Ploufragan. Après déchargement dans les fosses de réception, ils sont mélangés avec ceux issus de la collecte sélective, avant un passage sur les lignes de tri du centre. L'ensemble des matériaux en plastique sont ensuite orientés vers les filières de recyclage spécifiques.

L'objectif, à l'horizon 2030, est de réduire de 25 % les déchets marins.

Les chiffres

80 % des déchets marins proviennent de l'intérieur des terres, 8 Mt de déchets finissent chaque jour dans l'océan, 250.000 t de déchets plastiques flottent sur les océans, soit 90 % des déchets

© Le Télégramme - http://www.letelegramme.fr/cotesarmor/environnement-a-la-peche-aux-dechets-en-plastique-09-07-2016-11141032.php#Q0vL5a4oQM2WvUhg.99

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau