L’importance du krill dans l’océan Austral

Les krills de l’Antarctique, (Euphasia superba) sont des zooplanctons de 5 cm de long qui abondent en gigantesques essaims dans les eaux entourant l’Antarctique. Bien qu’ils soient minuscules, les krills jouent un rôle essentiel dans le soutien de l’écosystème de l’océan Austral, en formant la base de la chaîne alimentaire.

Antarctic krill euphausia superba

© Wikipedia

Vue d’ensemble

Les krills sont abondants. En fait, les scientifiques estiment que le poids total de tout les krills de l’Antarctique dépasse la totalité du poids de toute autre espèce animale sur la planète. Cependant, l’effet combiné des activités de pêche concentrées et du changement climatique sur les krills - surtout près des côtes de la péninsule antarctique - a des effets négatifs sur la présence du krill dans le secteur de ravitaillement d’espèces comme le manchot à jugulaire et les pingouins d’Adélie, entraînant des répercussions dans la chaîne alimentaire de l’Antarctique.

Les krills sont capturés par les navires de pêche industriels, dont les plus perfectionnés les aspirent à bord et les traitent sur place, ce qui permet de grosses captures en peu de temps. Le krill est employé comme ingrédient dans l’alimentation industrielle des animaux d’élevage et dans l’aquaculture, comme les appâts pour la pêche, et comme suppléments d’oméga-3 pour la consommation humaine.

Les températures autour de la péninsule antarctique s’élèvent plus rapidement que n’importe où ailleurs dans le monde. Cela provoque une réduction massive de la banquise à laquelle les krills s’accrochent et des algues dont ils se nourrissent. L’abondance du krill est étroitement liée à l’étendue de la banquise de l’année précédente.

La protection des krills de l’Antarctique

La présence de krill pendant l’été antarctique est critique à la reproduction d’un grand nombre d’espèces, notamment de plusieurs espèces de pingouins, de baleines, de phoques, et d’autres oiseaux marins. Cependant, la pêche industrielle de krill a augmenté dans les eaux de l’Antarctique et les navires emploient souvent des pingouins à la recherche de nourriture ainsi que d’autres prédateurs pour repérer les endroits où le krill est abondant.

Krill factsheet printready fr2 2 fileminimizerAgrandir l'image : Ici

La Commission pour la conservation des ressources marines vivantes de l’Antarctique (CCAMLR) a été établie en 1982 en réponse au nombre croissant de bateaux de pêche du krill autour de la péninsule antarctique. Aujourd’hui, la CCAMLR gère la pêche de krill dans ces eaux en imposant des limitations de capture dans différentes sous-zones de l’océan Austral.

Ces mesures de gestion ont été efficaces pour réglementer les captures de krill, mais n’ont pas pris en compte les besoins de ravitaillement des pingouins et d’autres prédateurs. La CCAMLR a pour mandat de protéger toute la biodiversité dans ces eaux. La Commission doit protéger l’océan Austral en défendant la base de sa chaîne alimentaire - le krill.

Barbara Cvrkel - © The Pew Charitable Trusts - http://www.pewtrusts.org/fr/research-and-analysis/fact-sheets/2014/10/protecting-antarctic-krill

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau