L’évolution des baleines, de la succion à la filtration

Un fossile d’un ancêtre des baleines a permis à des chercheurs australiens de mieux comprendre l’évolution des cétacés. Initialement dotés de dents, ils utilisaient un système de succion qui s’est peu à peu transformé en la filtration que l’on peut observer de nos jours.

Cover r4x3w1000 5846bb86c8e07© SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

L’évolution des baleines, voilà un sujet sur lequel les scientifiques se sont cassé les dents. Mais grâce à Alfred, un fossile de baleine retrouvé à côté de Washington en 2014, cette énigme pourrait bien être enfin résolue. Âgé de 25 millions d’années (de la période de l’Oligocène), il s’agit d’un ancêtre de baleine, dont le crâne, qui a pu être reconstitué grâce à des techniques 3D, possède des caractéristiques des aetiocétidés. Grâce à ses os, les scientifiques ont pu déterminer que ce mammifère mesurait environ 3 mètres de long.

Ce travail avait déjà été initié par le Dr Erich Fitzgerald, conservateur au Museum Victoria, à partir d’un crâne de Mammalodon colliveri. Celui-ci avait déjà émis l’hypothèse que les baleines primitives se nourrissaient grâce à une technique de succion, hypothèse qui semble être confirmée par cette nouvelle découverte.

Des dents aux fanons

Les dents prélevées sur le fossile ont apporté une information étonnante : elles sont marquées en plusieurs endroits, de manière horizontale. Pour les chercheurs, ces rayures peuvent seulement être expliquées par des proies ou du sédiment qui auraient été aspirés à l’intérieur de la bouche, usant ainsi les dents sur leur passage.

Alors que beaucoup de scientifiques pensaient que les ancêtres des baleines possédaient à la fois des dents et des fanons, Alfred lui est la preuve qu’ils n’avaient que des dents, en tout cas à cette période de l’oligocène. "Si Alfred avait eu des fanons dans sa bouche, les dents n’auraient pas été abîmées par un matériel abrasif – donc cette baleine n’en possédait pas !", explique Travis Park, doctorant à l'Université Monash, à The Guardian.

Il possédait donc encore des dents mais était passé à un mode d’alimentation intermédiaire entre la morsure et la filtration : la succion. Ce mammifère primitif aspirait alors les proies, souvent de petits poissons, en sortant sa langue puis en la rentrant rapidement afin de créer un courant rapide vers l’intérieur de la cavité buccale. "Beaucoup d’animaux à dents utilisent l’aspiration une partie du temps pour attraper la nourriture – si vous êtes à la poursuite d’un poisson qui est un peu en avance sur vous, vous pouvez aspirer l’eau et l’attraper en quelques minutes. Ainsi, cette méthode a quelques avantages, mais seulement si la proie est assez petite", raconte Alistair Evans, un des auteurs de l’étude, à Sciences et Avenir. 

W453 78969 dents 20stries

Les dents ayant de moins en moins d’utilité, celles-ci auraient alors régressé pour laisser place à des fanons et à un système d’alimentation par filtration. "Les baleines à fanons profitent d’une source alimentaire surabondante : le planton. Les essaims de plancton représentent l’une des plus grandes sources alimentaires les plus concentrées au monde, et les fanons leur permettent donc de capturer d’énormes quantités de nourriture", continue le chercheur.

"La succion a donc sûrement constitué un comportement fondamental permettant l’évolution des fanons et la filtration a été la première innovation cruciale qui a aidé à l’ascension des plus grands animaux sur Terre", concluent les scientifiques dans leur étude.

Les fanons prenant beaucoup de place dans la bouche, cette évolution aurait donc également provoqué la croissance de ces baleines qui peuvent aujourd’hui mesurer jusqu’à 30 mètres de longueur, soit 10 fois plus que leurs ancêtres qui pratiquaient la chasse par succion.

FANONS : Les fanons sont des lames kératinisées présentes dans la bouche des mysticètes. Ils agissent comme un filtre qui va emprisonner de l’eau ainsi que de petites proies telles que des poissons et du krill.

Julie Lacoste - © Sciences et Avenir - http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/grands-mammiferes/l-evolution-des-baleines-de-la-succion-a-la-filtration_108671

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau