Les loutres de mer, des mammifères très sociables et joueurs

La loutre enhydra lutris, toujours en mouvement et débordant d'énergie, enchaînant roulades et plongeons, est la seule espèce de loutre à vivre toujours dans l'eau : pour se nourrir, se reposer ou même donner naissance à ses petits.

Cf441b1b38f1aaedbdb5e9500aa985b0cedecd68© AFP/FRED TANNEAU

Dans le milieu naturel elle a l'habitude de plonger pour aller chercher sa nourriture composée essentiellement de mollusques, crustacés et poissons. Sous chacune de ses puissantes pattes avant se trouve une poche de peau destinée à stocker sa nourriture durant ses plongées.

Habile, elle sait utiliser une pierre comme un outil avec ses pattes avant pour ouvrir de gros mollusques comme des palourdes. Couchée sur le dos à la surface, elle place sa nourriture sur son ventre avant de la manger.

Ses pattes arrière palmées en font une excellente nageuse. Sa queue courte et épaisse lui sert de gouvernail. Sa tête est caractéristique des animaux aquatiques avec ses narines, ses oreilles -hermétiques en plongée- et ses yeux sur le sommet du crâne.

Douée d'une très bonne vision sous-marine, elle détecte aussi ses proies à l'aide de ses vibrisses, une moustache longue et très sensible reliée au système nerveux.

Sa fourrure, la plus dense du règne animal, lui permet d'évoluer dans des eaux de 1 à 15°C. Elle ne possède pas de couche de graisse isolante comme les autres mammifères marins et c'est sa fourrure qui remplit cette fonction en maintenant une couche d'air sous les poils, ce qui crée une barrière entre l'eau et la peau.

En surface, les loutres de mer sont souvent sur le dos. En zone froide, cette position leur permet de maintenir le bout du museau et les pattes, des zones dépourvues de fourrure, hors de l'eau.

Chassée de manière intensive pour sa fourrure à partir du XVIIIe siècle, l'espèce s'était réduite à quelques centaines d'individus dans les années 1970 et était proche de l'extinction. La loutre de mer fait l’objet de programmes de protection ciblés. Interdite de chasse depuis 1972, elle figure parmi les espèces en danger pour les populations du sud-ouest de l'Alaska et de Californie.

Les femelles mesurent habituellement entre 70 cm et un mètre, pèsent environ 23 kg et vivent entre 15 et 20 ans. Les mâles peuvent aller jusqu'à 1,5 mètre de long pour 30 à 45 kg. Ils peuvent vivre entre 10 et 15 ans.

© Sciences et Avenir - http://www.sciencesetavenir.fr/sciences/les-loutres-de-mer-des-mammiferes-tres-sociables-et-joueurs_108790

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau