Îles Éparses : importantes opérations de contrôle des pêches

Alors que les îles Éparses, dans le canal du Mozambique, font l’objet d’un contentieux territorial entre la France et Madagascar, qui les revendique, deux importantes opérations de contrôle des pêches ont été menées ces derniers jours dans la zone économique exclusive (ZEE) de Juan de Nova. À la clé : la saisie de près de 5 tonnes d’holothuries.

Marine nationale eparses

Les militaires français ont saisi coup sur coup 1,5 tonne puis 3,4 tonnes de concombres de mer dans les bateaux mères de la flottille de pirogues malgaches. (Photo : Marine nationale)

Suite à des signalements du détachement de gendarmerie en poste sur l’île, le patrouilleur de la Marine nationale Le Malin, le lundi 4 avril, a contrôlé 187 pêcheurs malgaches. Trois bateaux mères, un skiff et 48 pirogues opéraient dans les eaux françaises. La fouille des bateaux mères a débouché sur la saisie de 1,5 tonne d’holothuries (concombres de mer), de 3 tonnes de sel, utilisé pour la conservation, et de nombreux équipements : bouteilles de plongée, harpons… Deux pirogues ont aussi été saisies, après consultation du parquet de La Réunion et autorisation du juge des libertés.

Un nouveau contrôle à Juan de Nova le 10 avril, cette fois par la frégate Floréal, a mené à la saisie de 3,4 tonnes d’holothuries (et encore, du sel et du matériel). Un bateau mère et 4 skiffs de Madagascar étaient en action de pêche illégale, avec 63 pêcheurs comptabilisés à bord du bateau mère, pêchant les holothuries en plongée à la bouteille, sur des fonds de 45 mètres.

Les pêcheurs malgaches sont de plus en plus nombreux à passer outre les interdits édictés par la France, sans doute encouragés par les prises de position de leur gouvernement, qui fait monter la pression sur la rétrocession des îles Éparses.

Lecteur google chrome jpg visionneuse de photos windows

Les îles Éparses sont composées de l’île Europa, Bassas de India, Juan de Nova, Grande Glorieuse, l’île du Lys et de Tromelin.

© Le Marin

A lire aussi :

Reportage : les îles Glorieuses sous haute surveillance - http://www.loceanalabouche.com/pages/newsletters/news-2015/octobre-2015/8-octobre/reportage-les-iles-glorieuses-sous-haute-surveillance.html#UGhCli9r2ZgCZA8R.99

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau