Un spécimen rare de requin capturé dans des filets au Japon

Un spécimen de requin grande-gueule, une espèce particulièrement rare, a été capturé accidentellement la semaine dernière par des pêcheurs japonais au large des côtes de la Préfecture de Mie.

2016 04 21 11h44 48

En remontant leurs filets, des pêcheurs japonais ont été surpris de retrouver au milieu de leurs prises un spécimen inhabituel. Après examen, l’animal a été identifié comme un requin grande-gueule (Megachasma pelagios), une espèce extrêmement rare qui peuple les eaux tropicales du monde entier.

La créature, que vous pouvez observer dans la vidéo ci-dessus, a été pêchée la semaine dernière à cinq kilomètres seulement du port d'Owase dans la Préfecture de Mie, située au sud de l’île nippone. Peu de spécimens documentés. Bien que l’animal n’ait pas survécu, sa découverte reste tout de même particulièrement importante pour les biologistes marins. En effet, seule une soixantaine de spécimens ont été recensés à ce jour.

La première identification d’un requin grande-gueule remonte à seulement 1976 et a été réalisée entre le Japon, Taïwan et les Philippines. Depuis, les données scientifiques sur l’espèce sont toujours restées particulièrement limitées. Il est actuellement difficile de connaitre le comportement de ces animaux, d’estimer l’ampleur de leurs populations ou même d’évaluer leur risque d’extinction.

Aussi, chaque nouveau spécimen mis au jour est l’occasion d’enrichir dans une moindre mesure ces connaissances. Une créature mastodonte. Malheureusement, le requin n’a pu faire l’objet d’une documentation approfondie et pour cause, il a été acheté rapidement par un poissonnier local visiblement attiré par l’envergure impressionnante de la créature.

Les pêcheurs ont estimé son poids à près d’une tonne pour une taille de cinq mètres de long. Une taille impressionnante mais qui n'est pas inhabituelle pour l'espèce. Les requins grande-gueule évoluent généralement à des profondeurs situées entre 400 à 500 mètres sous la surface des eaux.

Leur surnom dérive de leur énorme cavité buccale dotée de nombreuses petites dents. À force d’avoir été utilisé par différents auteurs, celui-ci est devenu le nom commun de l’espèce.

Maxime Lambert – © Maxisciences/Gentside Découverte http://www.maxisciences.com/requin/un-specimen-rare-de-requin-grande-gueule-capture-dans-des-filets-au-japon_art37676.html?utm_source=fb&utm_medium=cpc&utm_campaign=audienceofficielle

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau