Mystérieuse apparition filmée dans la Tamise en plein centre de Londres

Une vidéo filmée à Londres au Royaume-Uni agite la Toile depuis quelques jours. Capturée depuis une attraction aérienne, elle montre l'étrange apparition à laquelle a assisté un touriste. Alors qu'il observait la Tamise, une forme sombre et imposante a émergé du fleuve avant de disparaitre.

Un monstre dans la tamise

 

Le monstre du Loch Ness a-t-il décidé de passer son week-end à Londres ? C'est ce que certains internautes se sont amusés à affirmer après avoir vu cette vidéo. Elle a été filmée le 27 mars dernier par un internaute, Penn Plate, alors qu'il se trouvait à bord de l'attraction The Emirates Air Line à Greenwich. Cette attraction offre la possibilité aux touristes de survoler la capitale anglaise à bord de cabines de téléphérique. Mais en montant dedans, Penn Plate ne s'attendait pas à observer une si étrange apparition.

Tandis qu'il survolait la Tamise, une forme sombre et imposante est sortie des eaux du fleuve avant de disparaitre comme elle était venue. Une forme en plein mouvement "Quelque chose d'énorme bougeait sous l'eau et a brièvement fait surface", a déclaré l'homme repris par le Telegraph. Par chance, il a réussi à filmer l'apparition mais ses images ne permettent pas d'avoir une vue précise de la chose.

On observe simplement qu'elle est suivie d'une trainée ce qui suggère qu'elle est en plein mouvement. Aucune autre image ou séquence ne témoigne du phénomène. À l'heure actuelle, le mystère reste entier quant à la nature de l'apparition mais de nombreuses hypothèses ont été évoquées. Godzilla en pleine baignade, monstre du Loch Ness en virée... si certaines théories s'avèrent fantasques, d'autres paraissent un peu plus crédibles.

La forme pourrait ainsi bien être une créature marine : un dauphin, marsouin voire même une baleine. "Si vous ralentissez suffisamment la vidéo et la mettez en pause, ça ressemble un peu à un banc de dauphins ou de marsouins... mais c'est bien plus excitant de penser que c'est une créature antique inconnue qui va probablement sortir du fleuve et commencer à manger les gens et renverser les bâtiments", a écrit une internaute.

Un fleuve plus peuplé qu'on ne pense. La présence d'espèces marines dans la Tamise est bien moins étonnante qu'elle n'y parait. Une étude menée en 2006 par la Zoological Society of London (ZSL) a même conclu que de plus en plus de mammifères marins étaient observés dans le fleuve en raison d'une quantité accrue de poissons qui les attire. Au cours des dix dernières années, pas moins de 49 baleines, plus de 2.000 phoques et 450 dauphins et marsouins auraient ainsi été repérés dans le fleuve, selon l'étude. Quelques baleines se sont même échouées sur les rives de la Tamise en 2006 et 2009.

Néanmoins, des internautes ont aussi évoqué un autre animal pour identifier la mystérieuse forme : un silure glane. C'est le plus gros poisson d'eau douce d'Europe, avec une taille et une masse pouvant facilement dépasser les deux mètres et les cent kilogrammes. Bien qu'elle soit originaire d'Europe de l'Est et de l'Asie, l'espèce invasive s'est propagée dans de nombreux pays plus à l'ouest, y compris la France, le nord de l'Italie et le sud de l'Angleterre (Mise à jour).

La créature, un imposant requin ? Si les images restent floues, un spécialiste a apporté de nouveaux indices quant à l'identité potentielle de la créature. Selon Michaël Rard, président et biologiste marin à l'Observatoire Marin de La Réunion qui nous a contacté par mail, il apparait impossible qu'il s'agisse d'un silure glane, car il ne peut pas atteindre une telle taille et n'affiche pas de nageoires dorsales proéminentes.

De même, il est peu probable qu'il s'agisse d'un banc de dauphins, "car l'animal semble rester en nage horizontale alors que les cétacés nagent de haut en bas à cause de leur queue horizontale". En revanche, il serait tout à fait possible que ce soit un imposant requin, un requin pèlerin ou un requin baleine qui peuvent tous deux atteindre des tailles impressionnantes. "Ces requins sont connus pour nager à la surface pour écumer le plancton, tout en montrant leurs 2 grandes nageoires dorsales. Et comme tout requin, il arrive fréquemment que l'on observe la pointe supérieure de la queue qui perce parfois la surface", conclut Michaël Rard.

Émeline Ferard - © Maxisciences/Gentside Découverte -http://www.maxisciences.com/creature/une-mysterieuse-apparition-filmee-dans-la-tamise-en-plein-centre-de-londres_art37588.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau