7 faits étonnants sur les requins

Les requins parcourent nos océans depuis plus de 400 millions d’années. Parce qu’ils sont forts, grands et qu’ils ont une mâchoire et une dentition spectaculaires, ces merveilles de l’évolution ont obtenu avec le temps la réputation d’impitoyables prédateurs sanguinaires. Mais cette vision étriquée des requins menace leur avenir.

1 web 293474 600x400 600x400

Vue de près de la tête d’un requin-citron (Negaprion brevirostris) nageant dans les eaux au large de Tiger Beach, Bahamas. © Jarrett Corke / WWF-Canada

Car il y a beaucoup plus de choses à découvrir sur les requins qu’il n’y paraît ! Avec 28 espèces distinctes de requins circulant dans les océans canadiens, dont le grand requin blanc de l’Atlantique, les requins du Groenland en Arctique et le requin-taupe des eaux de la Colombie-Britannique, les requins font vraiment partie de nos écosystèmes océaniques.

Au Canada, les pratiques de pêche non sélectives, particulièrement la capture de requins dans le cadre des pêches palangrières visant le thon, l’espadon et les poissons de fond, est un des facteurs importants expliquant le déclin des populations de requins.

C’est pourquoi le WWF travaille à combattre la menace des prises accessoires, une des plus graves menaces pour le requin.

Etonnants requins

 

Pour un bref aperçu de ces merveilleuses créatures, voici sept faits étonnants à propos des requins.

1. Ils perdent 10 000 dents au cours de leur vie

Les dents des requins tombent et se remplacent constamment. Ainsi, ils peuvent perdre jusqu’à 30 000 dents au cours de leur vie ! Heureusement, ils ont aussi plusieurs rangées de dents, le nombre variant d’une espèce à l’autre. Chaque fois qu’un requin perd une de ses dents, la dent de la rangée inférieure prend sa place. Ce fonctionnement insolite est possible parce que les dents des requins ne poussent pas sur leur mâchoire mais dans la chair de sa gueule.

2. Leurs dents ont du dentifrice intégré

Vous pensez probablement que les dents des requins se dégradent après avoir croqué tous ces phoques et poissons. Mais les scientifiques ont récemment découvert que les requins ont possiblement les dents les plus saines du règne animal. Non seulement ils perdent régulièrement leurs dents, mais le revêtement extérieur contient du fluorure (article en anglais), un ingrédient actif dans la plupart des pâtes à dents et rince-bouche.

2 web 287344 600x400 600x400

Requin-citron (Negaprion brevirostris) vu de dessous. West End, Grand Bahamas, Caraïbes. © naturepl.com / David Fleetham / WWF

3. La peau des femelles est jusqu’à deux fois plus épaisse que celle des mâles

Couverte de millions de petites dents aussi appelées denticules cutanées, la peu des requins est incroyablement robuste, particulièrement chez les femelles. En fait, certaines femelles ont une peau deux fois plus épaisse que leurs compatriotes mâles. Ceci minimise les dommages qui peuvent être faits durant l’accouplement, alors que le mâle doit mordre le dos de la femelle, les flancs et les nageoires pour adopter la position d’accouplement adéquate. Ces morsures sont moins féroces que les morsures pratiquées pour se nourrir, mais elles peuvent tout de même infliger des blessures.

3 web 208891 600x399 600x399

Un requin pointe blanche (Carcharhinus albimarginatus) nageant dans le Beqa lagoon, à proximité de Suva, capitale de Fiji. © Brent Stirton / Getty Images

4. Ils ont un sixième sens

Les requins sont connus pour avoir les sens de l’ouïe, de l’odorat et de la vue très développés. Mais quelques espèces ont aussi un sixième sens appelé électroréception. Ce sens leur permet de détecter les champs électriques des autres organismes vivant, comme le battement de cœur des poissons cachés ou camouflés. C’est pourquoi certains requins se fient sur leurs électrorécepteurs pour repérer leurs proies.

4 web 111754 600x407 600x407

Grand requin blanc. © Wildlife Pictures/Jêrome Mallefet / WWF

5. Certaines femelles peuvent se reproduire de manière indépendante

Certaines femelles requins sont capables de donner naissance sans l’aide du mâle. Cette forme naturelle de reproduction asexuée dans laquelle la croissance et le développement de l’embryon se passent sans fertilisation, est appelée parthénogénèse, provenant des mots grecs vierge et création. Ça a généralement lieu lorsque l’œuf génome se double pour générer un embryon ayant le nombre approprié de chromosomes et a lieu chez plusieurs espèces de requins.

5 web 57905 600x375 600x375

Requin gris de récif. © Cat Holloway

6. Ils sont relativement inoffensifs

Malgré le fait que les humains tuent jusqu’à 100 millions de requins par année, peu d’attaques des requins sur les humains sont mortelles. Les chercheurs croient que la plupart des attaques de requins sont des cas liés à une erreur d’identification. Ainsi, les requins peuvent confondre des bras humains qui se débattent ou des pieds pendants avec leurs proies, mais du moment qu’ils mordent et se rendent compte que ce n’est ni un phoque ni un poisson, ils vont souvent s’en aller. Et les morsures en résultant ne sont pas du type de celles qu’Hollywood nous a montré ! Il y a plus de chances que vous vous fassiez frapper par la foudre qu’attaqué par un requin !

6 web 331882 600x399 600x399

Silhouette d’un plongeur photographiant un requin-baleine (Rhincodon typus) se nourrissant à la surface. © naturepl.com / Alex Mustard / WWF

7. Il y a plus de 400 espèces différentes de requins dans le monde

Dû à la couverture médiatique et à Jaws, classique de Spielberg, lorsque l’on parle de requin, l’image qui nous vient en tête est celle du grand requin blanc. Pourtant, il y a présentement des centaines d’espèces différentes de requins sur la planète, allant de l’etmopterus perryi de 2,5 m au requin-baleine pouvant atteindre 12 mètres de long. Les eaux canadiennes accueillent 28 espèces de requins, dont le requin du Groenland et l’aiguillat commun.

7 web 260259 600x400 600x400Requin-corail (Triaenodon obesus) au fond de la mer, île de Sipadan, Sabah, Malaisie. © Jürgen Freund / WWF

© WWF Canada - http://blog.wwf.ca/fr/2016/04/06/7-faits-etonnants-a-propos-des-requins/

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau