Sea Shepherd : fin de sa campagne aux îles Féroé

Le Sam Simon et le Bob Barker, les navires de Sea Shepherd immatriculés aux Pays-Bas sont arrivés au port de Bremen, en Allemagne, mettant ainsi fin officiellement à l’Opération Sleppid Grindini, la sixième campagne de défense des globicéphales aux îles Féroé. Après trois mois et demi d’une campagne éprouvante, les équipages ont été accueillis en héros par leurs supporters réunis pour l’occasion.

Ces navires ont rejoint le Brigitte Bardot, le trimaran rapide de Sea Shepherd immatriculé en Australie, rentré des îles Féroé fin septembre.

Les équipes de volontaires à terre de Sea Shepherd, qui étaient sur les îles Féroé depuis le 16 juin de cette année, ont également quitté l’archipel la semaine dernière.

Xnews 151005 1 8 ss whole fleet dji 0055 550w jpg pagespeed ic pkex lcvt5

La flotte de Sea Shepherd ayant participé à l'Opération Sleepid Grindini - Photo: Sea Shepherd

Xnews 151005 1 6 gp bob arrives in bremen 030 dsc 0551 550w jpg pagespeed ic 1z0s3 c2nw

Les supporters de Sea Shepherd accueillant chaleureusement les volontaires lors de leur retour - Photo: Guiga Pirá

Et alors que 490 globicéphales ont été massacrés dans les îles Féroé depuis juin de cette année, des centaines d’autres ont été sauvés grâce aux actions directes entreprises par Sea Shepherd. En effet, les bateaux de Sea Shepherd ont, à de nombreuses reprises, réussi à éloigner des groupes de globicéphales, de dauphins à flancs blancs, de dauphins à nez blanc, de grands dauphins et de dauphins de Risso des plages meurtrières et à les ramener en toute sécurité vers le large.

Xnews 151005 1 2 ss osg sand 001 550w jpg pagespeed ic 6wynolcm3v

Le petit bateau Echo défendant fièrement les globicéphales à Sandavágur, le 12 août - Photo: Sea Shepherd

Le capitaine Alex Cornelissen, directeur général de Sea Shepherd Global, a tenu à "féliciter chaleureusement toutes les équipes de Sea Shepherd, en mer et à terre, qui ont courageusement défendu les globicéphales lors de l’Opération Sleppid Grindini. Rares sont ceux qui savent le degré d’implication nécessaire à ce genre de campagne. Ces trois mois et demi ont été extrêmement exigeants mais nous avons remporté de nombreuses batailles pour les globicéphales et pour les océans."

14 volontaires de Sea Shepherd ont été arrétés pour avoir voulu défendre les globicéphales - Photo: Sea Shepherd14 volontaires de Sea Shepherd ont été arrétés pour avoir voulu défendre les globicéphales

Photo: Sea ShepherdL’Opération Sleppid Grindini a été couronnée de succès en dépit d’une adversité sans pareil. Au total, 14 volontaires Sea Shepherd, de 11 nationalités différentes, ont été arrêtés au cours de cette campagne. En conséquence, dix d’entre eux ont été expulsés au motif "criminel" d’avoir voulu défendre les globicéphales.

Xnews 151005 1 4 gp bob meets sam 015 dsc 7473 550w jpg pagespeed ic cywx7ihftw

Le gouvernment Danois continue de soutenir les massacres aux îles Féroé notamment avec sa police et sa marine nationale - Photo: Guiga Pirá

Xnews 151005 1 3 ss osg arrests 001 280w jpg pagespeed ic 8nqsu mpy2

14 volontaires de Sea Shepherd ont été arrétés pour avoir voulu défendre les globicéphales - Photo: Sea Shepherd

Le 24 août, l’équipage international du Bob Barker s’est vu refuser l’entrée aux îles Féroé par les autorités danoises de façon jugée totalement illégale par le conseiller juridique de Sea Shepherd.

Les autorités danoises et féringiennes ont confisqué quatre bateaux Sea Shepherd au total, dont trois pendant le déroulement de l’Opération Sleppid Grindini.

Malgré l’abandon des charges menant à sa confiscation, le Farley, saisi le 20 juillet, est toujours entre les mains de la police plus d’un mois après. Le bateau Echo a, quant à lui, été saisi sur les îles Shetland, en Écosse, le 1er septembre, puis extradé vers les îles Féroé par le HDMS Knud Rasmussen, navire de la marine danoise malgré un mandat interdisant son extradition émis par la Haute Cour de justice écossaise.

Malgré tout, Sea Shepherd a su faire face à toutes ces difficultés et ce faisant, a attiré un niveau d’attention sans précédent au sein de la communauté internationale pour la cause des globicéphales et autres dauphins aux îles Féroé. Sea Shepherd a aussi mis un point d’honneur à dénoncer la complicité du gouvernement du Danemark dans la tenue de cette pratique odieuse qu’est le grindadráp.

Des centaines de personnes se sont réunies à Paris, France, pour dénoncer les massacres des globicéphales aux îles FéroéDes centaines de personnes se sont réunies à Paris, France, pour dénoncer les massacres des globicéphales aux îles FéroéLe 23 juillet, plus de 250 globicéphales ont été massacrés dans l’archipel avec l’aide de la marine et de la police danoises et avec l’aval du gouvernement danois. À la vue de l’horreur des vidéos et des photos réalisées par les équipes de Sea Shepherd et relayées par les médias, le monde entier s’est indigné contre cette barbarie. Des manifestations de rue contre le grindadráp se sont tenues en Australie, en Belgique, au Canada, en Chine, en Italie, au Luxembourg, en Allemagne, en France, en Espagne et aux États-Unis.

Xnews 151005 1 7 na 11892255 868589426529873 1891797309996858480 n 281 29 280w jpg pagespeed ic bo zgm37hn

Des centaines de personnes se sont réunies à Paris, France, pour dénoncer les massacres des globicéphales aux îles Féroé

Début août, deux grands croisiéristes allemands, AIDA et Hapag-Lloyd, ont annoncé l’annulation de leurs croisières aux îles Féroé en réaction aux massacres perpétrés.

Le 19 août, la ville écossaise de Wick a annoncé qu’elle mettait un terme au jumelage de plus de 20 ans avec la ville de Klaksvík, aux îles Féroé, et qu’elle n’envisagerait pas de réinstaurer de relation officielle avec Klaksvík tant que ce massacre "abject" des dauphins continuerait de se tenir sur l’archipel.

Des représentants politiques du Royaume-Uni, d’Italie et du Luxembourg ont exprimé publiquement leur plus profond écœurement vis-à-vis de cette pratique cruelle qu'est le grindadráp, pratique que le Danemark soutient, au mépris de ses obligations européennes et de sa responsabilité légale.

"Nous pleurons la mort de tous ces globicéphales et de tous ces autres dauphins brutalement massacrés au cours des grindadráp" a indiqué Rosie Kunneke, la responsable des équipes à terre de Sea Shepherd. "Toutefois, grâce aux efforts de Sea Shepherd, ces magnifiques créatures ne sont pas mortes en vain. Sans compter les centaines de globicéphales et autres dauphins encore en vie aujourd’hui grâce aux actions des équipages de Sea Shepherd. C’est quelque chose dont nous sommes extrêmement fiers."

Et même si l’Opération Sleppid Grindini est officiellement terminée pour l’année 2015, l’organisation Sea Shepherd promet de continuer son combat contre le grindadráp, d’où qu’elle soit.

"Que ce soit en faisant pression sur le terrain, en mer, dans les médias, dans les tribunaux ou dans les cœurs et les esprits des gens à travers le monde, Sea Shepherd continuera de s’opposer aux horreurs du grindadráp. Nous le devons à tous les globicéphales qui nagent encore libres dans nos océans et ont besoin de notre protection," a ajouté le capitaine Cornelissen.

Sea Shepherd se bat contre le massacre cruel des globicéphales et autres dauphins dans les îles Féroé depuis les années 1980. Grâce à une présence en mer jusque-là inégalée dans la région, l’organisation a fait de l’Opération Sleppid Grindini une de ses campagnes les plus réussies aux îles Féroé.

 © Sea Shepherd Conservation Society - Sea Shepherd France, 22 rue Boulard, 75014 PARIS

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau