Morbihan : les premières marées à la coquille satisfaisantes

Sur 54 licences délivrées cette année, une vingtaine de bateaux ont démarré le lundi 2 novembre la campagne de pêche à la coquille Saint-Jacques dans le Morbihan.

Lf quiberon dalch mat coquillier

Le Morbihan compte 54 coquilliers licenciés cette saison. (Photo : Lionel Flageul)

Sur 54 licences délivrées cette année, une vingtaine de bateaux ont démarré le lundi 2 novembre la campagne de pêche à la coquille Saint-Jacques dans le Morbihan.

Les premiers coups de drague ont été effectués dans les courreaux de Belle-Île, à raison de deux heures par jour de pêche. Plutôt satisfaisantes, les marées ont permis aux pêcheurs de remonter entre 200 et 300 kg par bateau, avec un coquillage qui se vend généralement entier (noix et corail) à un prix moyen entre 4 et 5 euros le kg, bien supérieur à celui d’autres gisements. Environ 160 tonnes ont été débarquées l’an dernier.

En revanche, la présence de la toxine ASP proche du seuil rend incertaine la poursuite en baie de Quiberon. Le gisement plus modeste des courreaux de Groix ouvre le 23 novembre.

© Le Marin – l’hebdomadaire de l’économie maritime

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau