News du 11 mars 2015

Pâques... c'est dans 3 semaines !

Jusqu'à fin avril, la coquille saint-jacques reste à l'honneur sur l'étal de nos poissonniers.

Aussi, pour cette occasion festive de début avril, je vous propose une de mes recettes préférée à intercaler entre deux excès de chocolat :

"Tournedos de saint-jacques aux ris de veau"

Bon appétit !

Le bon achat, au bon moment...

Pour vous faciliter la tâche, et pour une consommation "durable" des produits de la mer, voici un petit récapitulatif des périodes optimales de consommation pour les espèces figurant actuellement sur le site.

Periodes de reproduction g gascogne fileminimizer

Pêche durable, le nouvel écolabel français... suite.

Ecolabel bis

 

 

Comme je vous l'avais annoncé dans la news du 12 janvier un nouvel écolabel "pêche durable" français a vu le jour cette année...

Écolabel public Pêche durable : place aux candidatures

FranceAgriMer va entamer une tournée sur le littoral pour présenter aux pêcheurs l’écolabel public français Pêche durable, dont le logo a été dévoilé au Salon de l’agriculture.

Prévu par le Grenelle de l’environnement, cet écolabel est le fruit d’une concertation entamée en 2012 entre représentants de la pêche, de l’aval de la filière, des consommateurs, des ONG (WWF) et des scientifiques, au sein d’une commission spécifique de FranceAgriMer.

Le cahier des charges a bien évolué au fil des deux consultations publiques auxquelles ont surtout répondu des ONG. « Ça n’a pas été simple, témoigne le pêcheur José Jouneau, qui a présidé cette commission. Mais c’est le meilleur lobbying qu’on pourra faire pour montrer nos pratiques. C’est le début d’une belle histoire. »

Originalité de cet écolabel : ses dimensions sociales et économiques. Il comprend ainsi des critères sur la rémunération, la sécurité, la formation, la qualité. Mais l’environnement en reste le cœur, et avant même d’entamer une certification d’un ensemble espèce/engin/zone, il y a des prérequis, comme le fait que le taux d’exploitation du stock ciblé corresponde au RMD (rendement maximal durable).

Dans chaque domaine, l’écolabel va plus loin que la réglementation en place. Garanties de transparence et d’impartialité, les modalités de contrôle sont clairement définies. La certification sera valable cinq  ans, avec un suivi annuel. Reste aux pêcheurs à s’en saisir.

Le marin – l’hebdomadaire de l’économie maritime

festival - Pêcheurs du monde

Festival films pecheurs du monde

Festival de films Pêcheurs du monde à Lorient du 17 au 22 mars 2015.

Place aux films et aux femmes pour Pêcheurs du monde.

En lice dans la compétition officielle du festival, un film sur les Wawata topu, des femmes plongeuses qui pratiquent depuis quatre générations la pêche sous-marine dans les eaux de l’île d’Atauro (Timor oriental). (Photo : DR)

Une vingtaine de pays représentés à travers les cinq continents. Plus de quarante films projetés dont 14 proposés en compétition officielle. Pour la 7e édition du festival de films Pêcheurs du monde, Lorient redevient, du 17 au 22 mars, la capitale culturelle de l’exploitation des ressources marines, à une échelle globale et conviviale.

"Nos principes n’ont pas évolué depuis les débuts du festival en 2007 : nous voulons parler d’humains en faisant se rencontrer les gens de la pêche et du cinéma et en impliquant le plus possible les jeunes dans la démarche", explique Alain Le Sann, président du festival autour duquel gravitent diverses animations, expositions, visites, conférences et dégustations, en partenariat avec des lycées et l’université de Bretagne sud.

Au-delà des différentes sélections (reflets du monde, escales, séquences UBS, découvertes) qui recèlent chacune des pépites, le meilleur court-métrage (moins de 40 minutes) et le meilleur long-métrage se verront décerner une récompense à la fin de l’événement. Le jury sera présidé cette année par Erwan Moallic, directeur du festival de films de Douarnenez.

Nouveauté cette année, les films mettant en avant la condition des femmes dans la pêche pourront se voir attribuer un prix Chandrika Charma, du nom de la secrétaire du collectif international de défense des travailleurs du poisson (ICSF), disparue l’an passé avec le vol MH370 de la Malaysian Airlines.

Cliquer ici pour regarder le teaser du festival réalisé par les étudiants de l'UBS : https://www.youtube.com/watch?v=vfMkqWFXamc

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau